Henri BISCARRAT (ORAPI), catégorie Dirigeant - alumni makers awards 2019

Apr 05, 2019

 

Henri BISCARRAT PGE 1992 – ORAPI - Directeur général Délégué

 

Pourquoi pensez-vous être l’alumni maker de l’année dans votre catégorie ?


Après un parcours de 10 ans chez Arthur Andersen et Ernst & Young, j’ai décidé de rejoindre une PME, la société Orapi en 2004 comme directeur financier pour me frotter d’un peu plus près avec la réalité de la gestion d’entreprise. Orapi est une entreprise industrielle et commerciale qui conçoit , fabrique et commercialise des produits d’hygiène professionnelle et de process (255 M€ de CA en 2018 et 1200 personnes, société cotée Eurolist C).

Sous la houlette du PDG fondateur, nous avons acquis une trentaine de sociétés en France comme à l’étranger et fait passer l’entreprise de 15 M€ à 250 M€ avec 7 usines dans le monde et des filiales en propre dans une quinzaine de pays.

 Cette croissance a nécessité de trouver des financements, de mettre en œuvre des plans d’intégration et de faire évoluer notre organisation dans un contexte de PME c’est-à-dire avec des ressources humaines et financières limitées : en résumé faire beaucoup avec peu…

Depuis 3 ans, nous connaissons une intense période de restructuration car nous avons acquis trois réseaux de distributions concurrents que nous avons fusionnés : nous sommes passés pendant cette période de 15 000 références à 7 500, de 28 plateformes logistiques à 10, de 10 ERP à 1… Ces gros travaux ont été extrêmement difficiles à mener avec des résultats qui ont tardé à se matérialiser. Une période de gros temps avec une forte pression des banques et actionnaires.

J’ai mené beaucoup de projets avec succès au cours de mes 10 premières années chez Orapi pour faire passer l’entreprise de la PME à la taille d’une ETI. Depuis 3 ans, j’ai sans doute plus appris sur le management et sur moi-même dans un contexte avec beaucoup d’adversité. Ainsi, j’essaie de faire preuve d’audace, de réactivité et surtout de ténacité pour convaincre et entrainer les équipes vers le succès qu’elles méritent. Le projet que nous menons consiste à développer un acteur français intégré dans le domaine de l’hygiène professionnelle et du process pour apporter à nos clients des produits et solutions permettant d’améliorer les standards d’hygiène tout en limitant les impacts sur l’homme et sur l’environnement.

En quoi l’Esprit Early Makers : En essayant de développer une entreprise traditionnelle au stade d’ETI car nous ne sommes pas un grand groupe, nous ne sommes pas une start up, nous sommes une entreprise industrielle « classique » mais pour autant confrontée à toutes les évolutions liées au respect de l’environnement, à la digitalisation, à la pénurie de main d’œuvre qualifiée etc…Croyez moi, nous manquons de jeunes diplômés pour relever le challenge du redressement et du renouveau de la « vieille économie »

 


Connectez-vous avec vos identifiants emlyon business school pour voter 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.