Rencontre avec Tessa Melkonian, Doyenne de la Faculté : "Nous pouvons être fiers de notre école"

Jan 30, 2021

 


Tessa Melkonian vient d’être nommée Doyenne de la Faculté et de la Recherche, et de rejoindre le Directoire d’emlyon business school. Professeure en Management et Comportement Organisationnel, elle est aussi diplômée du Programme Grande École (emlyon 1997). On profite de l’occasion pour évoquer avec elle son rapport à emlyon, son regard sur la recherche en management ainsi que ses projets à la tête de la Faculté. Rencontre.

 

 

Quel souvenir gardes-tu de ton expérience d’étudiante à emlyon ?

 

Mes années d’étudiante à emlyon figurent sans doute parmi les meilleures années de ma vie. J’en garde un excellent souvenir, aussi bien en termes de qualité d’enseignement que d’état d’esprit. J’ai conservé des liens très forts avec certains de mes camarades de promotion. Mon attachement à l’école, jamais démenti depuis, date de cette époque.

 

Après une parenthèse dans le secteur du conseil, tu optes pour une carrière académique

 

Mon parcours à l’em et ma première expérience dans le conseil ont eu une influence sur ma carrière académique, dans le sens où cela a orienté mon travail vers une recherche ancrée dans les problématiques concrètes, notamment humaines dans mon cas, que connaissent les entreprises. Une recherche pour et avec les dirigeants, les managers et les collaborateurs. Après avoir découvert la richesse de la vie en entreprise, j’ai eu envie d’étudier son fonctionnement tant collectivement qu’économiquement, de sonder plus profondément les problématiques humaines autour de l’engagement, de les observer avec le prisme de l’enseignant chercheur. J’avais envie de contribuer à la création de savoir dans le domaine du management.

Au cours de ma carrière d’enseignant chercheur, cette dimension humaine n’a cessé d’irriguer mon travail. Deux domaines sur lesquels je me suis penchée m’ont particulièrement inspirée : la question de l’engagement et de la performance collective en situation de changement fort (notamment les fusions-acquisitions et le monde militaire). Ces deux contextes d’étude m’ont beaucoup appris sur les leviers de l’engagement collectif et le rôle fondamental que joue l’exemplarité dans le leadership : de quoi parle-t-on, pourquoi et comment être exemplaire ? J’ai d’ailleurs fait de l’exemplarité le cœur de mon premier ouvrage*.

 

Tu fais à nouveau le choix d’emlyon pour ta carrière d’enseignant-chercheur :

 

Oui, avant même d’obtenir mon doctorat en management, l’emlyon était une de mes cibles de choix. Parce que je savais que j’y retrouverais des étudiants et des collègues inspirants et d’une grande qualité humaine, dont certains de mes anciens professeurs. Et pour cet esprit d’équipe et d’entraide incomparable que j’avais connu étudiante. Je ne l’ai jamais regretté depuis ! (rires)

 

En quoi emlyon a changé depuis tes débuts en tant que professeur il y a une quinzaine d’années ?

 

J’ai vécu et contribué au développement et à l’évolution de l’école. D’une école de commerce, comme on disait à l’époque, qu’on qualifiait de « quatrième des parisiennes », emlyon est devenue une institution reconnue au niveau international. Une institution plébiscitée par les recruteurs qui l’ont placée à la 36ème place mondiale et 2ème école de management en France dans le palmarès Employabilité du Times Higher Education.  Aujourd’hui, nous avons une faculté tout simplement exceptionnelle qui répond très largement aux standards internationaux par la qualité de sa recherche, la diversité de son corps professoral, avec près de 50% des professeurs non français qui viennent enrichir l’expérience de nos apprenants. En une quinzaine d’années, emlyon a réussi le virage de la globalisation. Quant au numérique, là encore, les professeurs et les équipes support ont démontré leur forte capacité d’innovation. Ils ont aussi fait preuve d’une mobilisation exemplaire au moment du passage sans délai des cours 100 % en ligne en mars dernier. C’est la force de l’esprit emlyon dont je parlais à l’instant.

 

 

Quels sont tes premiers objectifs en tant que doyenne de la faculté ?

 

Mon premier enjeu consiste à maintenir et renforcer l’excellence académique. Je souhaite également poursuivre la consolidation des liens qui unissent le corps professoral à nos étudiants, à nos diplômés bien évidemment, ainsi qu’aux entreprises. Ces liens avec les diplômés se concrétisent notamment via des projets de recherche menés au sein de leurs entreprises, leurs interventions et témoignages de professionnels dans nos cours, le partage de visions et d’expériences lors des conférences et évènements que nous organisons régulièrement. Il passe aussi par notre volonté de partager avec eux plus largement nos travaux de recherche ainsi que leurs implications concrètes.

Car la science en management est profondément ancrée dans les enjeux sociétaux. Je suis persuadée qu’elle va jouer un rôle majeur dans les années qui viennent, à l’instar du rôle joué par la sociologie au XXème siècle. Nous le voyons avec la crise actuelle qui nécessite plus que jamais une analyse scientifique robuste et de qualité par les chercheurs, mais aussi une accélération de la diffusion de leurs travaux. Via les canaux académiques, mais pas seulement. Notre recherche s’adresse à l’ensemble de la société. C’est pourquoi nous avons initié des séries de webinaires accessibles à tous sur les transformations en cours. Qu’il s’agisse de l’impact de la crise sur le travail, la remise en question de nos modèles mentaux ou encore de l’influence des data et de l’intelligence artificielle sur la stratégie. Plus globalement la faculté d’emlyon est de plus en plus - et je m’en félicite - présente dans les médias grand public. Elle entend intervenir dans le débat sociétal pour apporter un éclairage salutaire sur les situations extrêmement complexes et déstabilisantes que nous vivons actuellement.

 

En conclusion, quel message souhaites-tu adresser aux étudiants et aux diplômés d’emlyon ?

 

Je voudrais simplement leur dire que nous pouvons être fiers de notre école. Comme un phare dans la tempête, elle a fait face à tous les bouleversements, elle est parvenue à préserver et même conforter sa place et son attractivité dans la compétition mondiale en innovant constamment. Je me réjouis de rejoindre la nouvelle équipe dirigeante pour prolonger cette histoire au moment où nous nous apprêtons à célébrer ensemble les 150 ans de notre école.

 

*Pourquoi un leader doit être exemplaire (UGA éditions 2019)

 

Interview réalisée par Valérie Jobard, responsable communication académique emlyon business school


Other news